snowrunner_guide_boite_vitesse

Snowrunner – Le guide pour tout comprendre sur la boite de vitesse

La boîte de vitesse est un élément central de votre gameplay dans Snowrunner et elle va jouer un rôle important dans votre progression dans le jeu, tout comme la maîtrise de l’AWD et du blocage différentiel. Il est essentiel de bien maîtriser son fonctionnement pour ne pas rester coincé à la première ornière venue. Avec ce guide, vous allez tout comprendre sur le fonctionnement de la boîte de vitesse dans Snowrunner.

Rapide tour d'horizon de la boîte de vitesse

snowrunner_boite_vitesse

La boîte de vitesse de votre véhicule est représentée en bas  à droite de votre écran. Débutons ce guide par une présentation rapide des différentes vitesses :

 

  • La position N : c’est le point mort de votre véhicule, ce dernier est bien démarré mais aucune vitesse n’est enclenchée. Vous ne pourrez donc pas avancer, mais attention vous continuez de consommer du carburant. De plus, si vous êtes en pente, veillez à bien actionner votre frein à main car la position N ne bloque pas les roues. Bref, ne laissez pas le véhicule simplement au point mort si vous décidez de faire une pause car vous risqueriez de vous retrouver à sec ou dans le ravin d’à côté…
  • La position R : c’est le marche-arrière de votre véhicule. Cette position possède le gros avantage de pouvoir être toujours utilisée en même temps que l’AWD et le blocage différentiel (bien évidemment s’ils sont disponibles sur votre véhicule), contrairement à la marche arrière de la position automatique.
  • La position A : c’est la position automatique de votre véhicule. En sélectionnant cette position vous n’aurez pas grand chose à faire. Quand vous accélérez votre véhicule passera tout seul les vitesses (de 1 à 5) et peut également reculer. En boite auto cependant, vous ne pourrez pas toujours activer le blocage différentiel.
  • La position L : ce sont les vitesses basses de votre véhicule. De base vous avez une vitesse basse, mais sur les boîtes avancées (comme celle présentée sur le screen ci-dessus) vous avez trois vitesses basses nommées « basse -« , « basse » et « basse + ». En vitesse basse vous pouvez toujours activer l’AWD et le blocage différentiel.
  • La position H : il s’agit de la vitesse haute de votre véhicule. Vous ne pouvez pas démarrer dans cette position sinon votre moteur va caller. En vitesse haute vous ne pouvez pas toujours activer le blocage différentiel.

Quand et pourquoi utiliser les vitesses automatiques (A) ?

Les vitesses automatiques portent assez bien leur nom. Votre véhicule va de lui-même et selon votre allure, passer de la vitesse 1 à la vitesse pour vous permettre d’accélérer. En position A, vous pourrez également reculer sans avoir à changer de position.

 

Les vitesses automatiques sont un peu passe-partout. Elles seront principalement utilisées sur les routes ou bien sur les chemins secs et peu cabossés. Vous n’aurez alors pas grand chose à faire si ce n’est faire attention aux trajectoires.

 

Notez enfin qu’en position A vous ne pourrez utiliser le blocage différentiel de votre véhicule que s’il est « toujours actif », s’il est « activable » vous devrez obligatoirement passer en vitesse basse pour en profiter.

 

Petite astuce supplémentaire, lorsque vous êtes en position A, vous pouvez appuyer rapidement sur votre touche d’embrayage (L1 par exemple sur PS4), cela vous ferra passer plus rapidement les vitesses permettant de gagner un peu en allure.

Quand et pourquoi utiliser les vitesses basses (L) ?

La position L de votre boîte de vitesse diminue la puissance globale de votre véhicule. Cela aura deux conséquences directes : vous irez moins vite mais en contrepartie vous aurez une meilleure adhérence et un meilleur contrôle de votre véhicule.

 

Cette position est particulièrement utile lorsque vous êtes sur des surfaces où l’adhérence est faible (boue, neige, glace) ou bien sur des terrain très accidentés. Lorsque vous roulez dans de la boue ou de la neige, la position L vous permettra de conserver une allure régulière et de ne pas trop mettre de puissance dans la rotation des pneus, évitant ainsi de vous embourber. Quand vous roulez sur des terrains très pentus ou remplis de pierres, la position L permettra de garder une parfaite maîtrise du véhicule et ainsi d’éviter de se retourner ou de verser dans le ravin.

 

Les boîtes de vitesse avancées proposent trois vitesses basses (L-, L et L+) ce qui permet d’avoir une gamme plus large de vitesses pour s’adapter au mieux au terrain. On privilégiera L- sur les terrains très accidentés et L+ sur les terrains plus simples d’accès.

 

Lorsque le véhicule est en position L, il ne peut pas reculer, contrairement aux vitesses automatiques. Il faudra donc repasser en position marche arrière (R) pour le faire.

 

On notera enfin que les vitesses basses ont le très grand avantage de pouvoir être tout le temps utilisées en même temps que l’AWD et le blocage différentiel, renforçant leur aspect tout-terrain. Bref, dans toutes les situations difficiles, il faut généralement passer en vitesses basses. Vous irez certes moins vite, mais vous pourrez arriver à votre destination.

Quand et pourquoi utiliser la vitesse haute (H) ?

D’une manière générale, on utilisera beaucoup moins souvent la position H que la position L ou A. Il est d’abord important de rappeler qu’il ne faut pas démarrer le véhicule avec la boite de vitesse positionnée sur H au risque de faire caler le moteur.

 

La vitesse haute ne sera utile que sur une route plate et propre. Hors de question de l’utiliser dans la boue ou dans la neige ! Cette vitesse a deux avantages principaux : elle permet d’aller à la vitesse maximum tout en consommant peu.

 

Notez que son utilisation n’est pas toujours simple. Si vous passez en vitesse haute alors que votre véhicule est à une allure moyenne, vous risquez de perdre toute votre vitesse. Il faut donc généralement débuter en vitesse auto, puis seulement une fois à pleine allure passer en vitesse haute.

 

Cette vitesse vous sera donc particulièrement utile sur vos longs trajets sur route pour économiser le carburant et éviter de passer votre temps à faire le plein.

Pour récapituler...

Le fonctionnement de la boîte de vitesse est donc un peu technique (et c’est ce qui fait la beauté du jeu), mais pour résumer, il faut adapter le mode utilisé au terrain pratiqué :

 

  • La position automatique est utile pour la route et les chemins secs et peu accidentés.
  • Les vitesses basses sont à utiliser dès que le terrain présente une faible adhérence ou de forts reliefs. Cette position présente aussi le gros avantage de pouvoir toujours utiliser le blocage différentiel.
  • La vitesse haute est plus rarement utilisée, et uniquement sur une route de bonne qualité afin d’économiser de l’essence et de gagner en vitesse.

 

La boîte de vitesse de Snowrunner n’a désormais plus de secrets pour vous. Il est important de savoir l’utiliser en complément de l’AWD et du blocage différentiel.

 

 

Vous trouverez ci-contre le lien vers notre guide entièrement consacré à la gestion de l’AWD et du blocage différentiel.

 

 

Si vous avez des précisions ou ajouts à proposer, n’hésitez pas à commenter l’article directement ou à les poster sur les réseaux sociaux, facebook et twitter.

snowrunner_guide_awd_blocage_différentiel
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. « La position L de votre boîte de vitesse diminue la puissance globale de votre véhicule. »

    Je me demandais comment fonctionnait la boite courte dans le jeu.
    Si votre formulation est exacte, je sais maintenant qu’elle ne fonctionne pas comme dans la réalité.

    En vrai, une boite courte ne diminue pas la puissance du moteur mais augmente la démultiplication ce qui fait mouliner le moteur mais le véhicule va lentement avec beaucouo plus de force.
    Ce qui lui permet effectivemet de passer les obstacles avec plus de facilité, voir de les passer tout court.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *